Retour de certains marchés dans les mains de la mairie : les agents de la société SOBUSE crient à l’injustice

La mairie de Bujumbura a officiellement commencé à percevoir des taxes dans certains marchés de la capital Bujumbura depuis ce lundi 11 avril 2017. Les agents de la société SOBUSE qui gérait les marchés de Ruvumera et de la Cotebu se lamentent qu’ils ont été chassés dans leurs bureaux par force. La police ne leur a pas donné le temps de prendre leurs affaires. « J’étais entrain de saisir les documents sur l’ordinateur tout à coup, la police a fait irruption et nous a fait sortir par force » regrette un de ces agents rencontré au marché de Ruvumera. Ces agents de la SOBUSE disent qu’ils n’ont pas eu d’explication et ne savent pas comment ils vont récupérer leurs affaires.

Certains propriétaires des stands de ce marché de Ruvumera, disent qu’ils ont été surpris de voir des nouveaux gestionnaires sans être informé. Ils disent qu’ils avaient déjà payé le loyer de ce mois d’avril mais les percepteurs des taxes de la mairie leur ont demandé de payer encore une fois. Ces commerçants demandent à la mairie et à la société SOBUSE de s’entendre pour que les commerçants ne soient pas victimes de leurs différends.

Cette mesure va également toucher tout les marchés nouvellement réhabilités et ceux de l’intérieur du pays. Selon le ministre de l’intérieur, les gestionnaires de ces marchés gagnaient beaucoup d’argent en percevant les taxes dans ces marchés alors que les caisses des communes étaient vides.


Publié le 11 / 04 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire