Le recours à l’ethnisme démontre un manque de réponses aux vraies questions.

Pacifique NININAHAZWE le président du Forum pour la Conscience et le Développement FOCDE demande au parti CNDD-FDD en province BUBANZA d’arrêter les propos divisionnistes propagés depuis le 7 Février : « Le discours du Chef de l’Etat qui aussi des relents ethnique et voilà en ce moment on a ce document qui est extrêmement inquiétant et qui pourrait nous conduire dans des situations franchement ingérables. Je voudrai en appeler aux autorités Burundaises pour leur dire qu’il y a des choses avec lesquelles il ne faut pas jouer. On a vu dans notre histoire ou nous a mené ce genre de comportements, on n’a pas besoin de cela et personne ne sera gagnant dans ce genre de pratiques. On n’est pas contre le CNDD-FDD, qu’il abandonne son projet de 3è mandat qui risque d’emmener le BURUNDI dans une guerre fratricide terrible. Il faut plutôt que ce parti arrive à choisir un autre candidat, on n’est pas contre les candidats du CNDD-FDD. Au BURUNDI on a toujours fait recours à l’ethnie lorsqu’on n’a pas de réponses aux véritables questions qui se posent dans le pays. Le CNDD-FDD qui termine les 10 ans de pouvoir laisse un pays exsangue sur plusieurs plans, notamment le plan économique une population extrêmement appauvrie, on ne voit pas de nouvelles réponses au défi du moment. Le CNDD-FDD veut alors utiliser la corde sensible, la corde ethnique pour dire aux gens, faites attention, on est en danger, libérez-vous, mobilisez-vous et on fait oublier les vrais enjeux du moment. J’espère que la population Burundaise est suffisamment mur et qu’elle ne va pas tomber dans le piège de ce genre de discours. » C’est au moment où le parti CNDD-FDD à BUBANZA a sorti un document qui enseigne à se militants que la Radio BONESHA FM, la Radio Publique Africaine, la Radio Isanganiro et la radiotélévision Renaissance, la société civile et l’opposition d’être derrière les attaques de CIBITOKE.


Publié le 12 / 02 / 2015 par Eloge Willy KANEZA

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire