Burundi : dix cas d’assassinat et une dizaine d’arrestations arbitraires selon SOS-Torture Burundi

Parmi ces cas d’assassinat SOS-Torture Burundi évoque le cas de Zachée Niyomwungere un enseignant de l’Ecole Fondamentale de Bukemba torturé à mort par le chef du SNR en province Rutana Jovin Cishahayo. Selon les témoins contactés par SOS-Torture Burundi, il était informateur de service à Rutana au sud du pays.
La victime avait été conduite manu militari au domicile de ce responsable de la sécurité à Rutana où elle était détenue avant de la remettre mourant à la police pour se couvrir. Elle a enfin été acheminée à l’hôpital où elle a succombé.

Dans son rapport de la semaine du 11 au 18 Mars 2017, SOS-Torture Burundi dénonce également 11 cas d’arrestations arbitraires dont les représentants des étudiants de l’Université du Burundi et de l’Ecole Normale Supérieure, un cas d’enlèvement perpétré à Bubanza, 10 cas d’assassinat. Le rapport ne passe pas sous silence le refus du directeur de la prison centrale de Mpimba d’exécuter une décision judiciaire pour huit détenus qui y croupissent malgré qu’ils aient été acquittés.

Selon SOS-Torture Burundi,un homme du nom de Félix Ndayizeye a été enlevé par des inconnus armés en zone Buringa de la commune Gihanga province Bubanza et personne n’a réclamé l’enlèvement ni donné le signe de vie de la victime .


Publié le 20 / 03 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire