Burundi : La SOJPAE s’indigne du désordre régnant dans la circulation routière

Dans la ville de Bujumbura, le nombre de véhicules à vitres teintées accroît du jour au jour. L’organisation SOJPAE demande à la police de roulage de tout faire pour contrôler et minimiser l’utilisation de ces véhicules à vitres teintées. Pour le porte parole de cette ONG locale, certains propriétaires de ces véhicules entraînent des jeunes filles mineures dans la prostitution. Le déplacement de ces mineures est assuré par ces véhicules qui ne laissent pas facilement identification de ceux qui sont à l’intérieur selon David Ninganza. La SOJPAE estime que seuls les services et certaines autorités sont autorisés à utiliser les voitures à vitres fumées.
Suivez David Ninganza

Clique pour écouter...

Publié le 11 / 01 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire