Burundi-EU: don de 10 millions d’euros aux experts de l’UA, mais rien pour les militaires burundais de l’AMISOM

L’EU a accordé ce mercredi 11 janvier 2017 aux experts des droits de l’homme de l’UA une aide de 10 millions d’euros. Cette somme facilitera le fonctionnement de la mission de ces experts. Elle couvrira une année, jusqu’à fin octobre 2017. Ces experts constitués par des civils et des militaires sont à peu près une cinquantaine, alors qu’il était prévu 200 experts (militaires et civils confondus).

Le gouvernement du Burundi grince les dents. L’UE qui donnait à l’UA un montant de 5 millions d’euros par mois destinés à payer les militaires burundais de l’Amisom n’a débloqué aucun euro, il y a plus de 10 mois. Le point de discorde est le moyen de transiter ces frais. Le gouvernement de Bujumbura veut que cette somme passe par ses comptes dans la Banque de la République du Burundi. L’UE quant à elle, veut payer directement ses militaires burundais.

Dans une conférence publique animée le 30 décembre 2016, le président Nkurunziza avait déclaré que son gouvernement va retirer les militaires de l’AMISOM s’ils ne sont pas payés à la fin de janvier 2017. Il a même affirmé que le Burundi va porter plainte contre l’UA qui devait payer ces militaires. Jusqu’à présent, ni l’UA ni l’EU n’a réagi face à ces menaces de Bujumbura.


Publié le 12 / 01 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire